Rapport sur le leadership TBC en Ouganda

Rapport sur le leadership TBC en Ouganda

L’administrateur a partiellement aidé MaryAnn Murphy et son fils James à se rendre en Ouganda pour soutenir les leaders de ce pays dans la croissance de la communauté TBC. Les rapports qu’ils ont dressés a ouvert les yeux, pour le moins on peut le dire. TBC a le pouvoir de créer un changement radical dans la vie de ses membres en Ouganda. La vidéo ci-dessus vaut la peine d’être bien regardée, bien que les images soient un peu saccadées. Vous pouvez voir la passion qui se dégage des dirigeants de TBC en Ouganda. Les Kringle offerts lors de l’inscription ont une signification importante pour les habitants de ce pays où le revenu mensuel moyen est d’environ $ 100 USD. Comme le dit le dicton: «Donnez du poisson à un homme et il mangera pour un jour, mais apprenez lui à pêcher et il mangera toute sa vie». TBC couvre ces deux scénarii. Les Kringle offerts sont semblables à un homme à qui on donne du poisson, mais apprendre aux nouveaux membres à créer un flux régulier d’argent grâce aux partenariats, c’est de cette façon que nous pourrons sortir les pauvres de la misère et les nourrir pendant toute une vie. Ceci dit, en dehors de TBC et de ce que nous avons à offrir, existe t’il des occasions pouvant aider les ougandais à devenir millionnaires en dollars ? La réponse est, sans hésiter NON ; Des bonnes occasions sont extrêmement rares pour ce peuple, et la rémunération offerte dans 99% des emplois, suffit à peine à payer juste de quoi manger. Pouvez-vous imaginer, avoir un emploi à temps plein et ne gagner que 100 $ par mois ? Comment ces gens survivent-ils dans ces circonstances ? Avec TBC, vous pouvez nouer des partenariats avec qui vous voulez, et le ciel est la seule limite. Ces ougandais peuvent choisir avec soin des partenaires/Mentors et s’il se trouve que le nouveau membre est si pauvre qu’il ne peut sortir 10 $ pour payer les frais d’administration, ils peuvent offrir à leur partenaire/mentor 50% des deux premières ventes qu’ils feront dans TBC.

Avec ces ventes, ils peuvent donc dégager 10 $. Un partenaire/membre assez intelligent pourrait former ce genre de nouveaux membres à partager des Kringles avec des personnes hors des pays pauvres, car c’est là-bas qu’on peut espérer vendre pour 100 $ de TBC. Le don de kringle est un moyen convivial permettant d’ouvrir la porte à d’autres personnes. Une fois que les gens comprennent la façon dont nous entendons construire une économie TBC, et si elles peuvent investir 110 $, elles seraient très enthousiasmés par TBC. Ainsi, quelqu’un en Ouganda pourrait démarrer sans avoir à sortir le moindre sou de sa propre poche. Tout ce dont ils a besoin c’est un accès à Internet. Une à deux heures par jour passées à faire du marketing sur Facebook suivant le système de Kringle cash pourrait vite déboucher sur un achat de 100 $. L’acheteur enverrait alors cet argent directement au partenaire/mentor. Ce dernier créditerait le compte de l’acheteur de 100 $ de Kringles, effectuerait la vérification de la transaction afin que l’acheteur obtienne les 100 000 000 Cookies.

Mai est un mois de rachat et l’acheteur pourrait immédiatement racheter ces cookies pour 1 pièce de TBC. 1 pièce de TBC vaut 8 281 773.83 $ au moment où nous écrivons ces lignes. Les nouveaux acheteurs auront immédiatement le bouton d’envoi dans le nouveau portefeuille. Ce qui signifie que 8 281 773.83 $ est disponible dès le premier jour. Ainsi, c’est un partenariat gagnant/gagnant ; mais quid du nouveau membre qui est tellement pauvre qu’il ne peut même pas payer les 10 $ ? Le nouveau membre a gagné 50 $, le partenaire/mentor pourrait aider ce nouveau membre à payer ces frais et transférer par Western Union le reste de 50 $ directement au nouveau membre en Ouganda. SENSATIONNEL !!! Comparé au revenu mensuel de 100 $ dans ce pays, le reste de cet argent, moins les frais des 50 $ représente beaucoup d’argent pour cette personne en Ouganda.

Ils pourraient encore s’arranger de telle sorte que, sur les deuxième, troisième et quatrième opérations que le nouveau membre apporterait à son partenaire/mentor, que ce dernier puisse l’aider à faire son achat de 100 $. Ainsi, il est possible pour une personne démunie de démarrer sans avoir débourser le moindre sou de sa poche et pouvoir alors commencer à créer des flux de trésorerie pour soi-même au sein de la communauté TBC.

Voilà la magie par laquelle notre cryptomonnaie pourra éradiquer la pauvreté dans le monde.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *